Après avoir vécu de longues années avec votre chat, vous avez sûrement établi une forte relation de confiance avec votre animal. Complètement autonome contrairement aux premiers jours, ce n’est pourtant pas le moment de se désintéresser de lui : un chat âgé demande autant d’affection et d’attention qu’un chaton.

 

La médecine vétérinaire fait aujourd’hui des miracles et l’évolution de la qualité de vie des chats (alimentation, soins, environnement) leur permet de vivre plus longtemps qu’avant : un chat bien nourri et vacciné peut vivre jusqu’à 18 ans, certains vont même jusqu’à 20 ans ! Néanmoins, voici quelques signes de vieillissement de votre chat.

Perte de souplesse :

Arrivé à un âge poussé, votre chat ne sera plus aussi énergique que d’antan : il ne bondira plus aussi facilement de meubles en meubles. Vous constaterez qu’il passe beaucoup plus de temps à dormir et qu’il manifeste une certaine raideur au réveil. Ceci n’est toutefois pas un signe d’arthrite, car contrairement aux chiens, les chats restent agiles longtemps.

 

Problèmes de santé :

Son ouïe et sa vue peuvent commencer à baisser sans que vous vous en aperceviez : les chats sont des animaux routiniers. Il se peut qu’il souffre d’incontinence, de diarrhées ou de constipation dues à l’âge, à des problèmes rénaux ou à un diabète. Il faut le faire examiner par un vétérinaire qui examinera la cause de ces soucis et prescrira des compléments alimentaires ou un ajout d’huile dans sa nourriture (ne le faites pas sans son avis !). La mauvaise haleine peut être un signe que votre chat souffre de gingivite : n’hésitez pas à consulter aussi dans ce cas. Pour finir, surveillez son pelage : les chats habitués à sortir sont sujets aux problèmes cutanés en vieillissant et sont victimes d’infestations de vers qui prolifèrent sans l’herbe.

Poids et régime :

Le poids de votre animal lorsqu’il vieillit doit faire l’objet d’une attention particulière. Un surpoids associé à l’âge pourrait entraîner des difficultés respiratoires ou gêner ses mouvements. Un chat vieillissant doit manger un peu moins qu’un jeune chat. Si votre chat est très gourmand, vous pouvez lui donner des aliments spéciaux, moins riches en graisses.

Comment bien s’occuper d’un chat âgé 2

Les conseils :

  • Pour tester la vue et l’ouïe de votre animal, montrez-lui votre main avant de le prendre ou appelez-le avant de l’approcher, cela évitera de le prendre par surprise.
  • Un petit manteau ou une couverture peut s’avérer utile si vous habitez dans une région froide : un animal âgé doit toujours avoir chaud.
  • Brossez quotidiennement votre chat vieillissant et profitez-en pour chercher du bout des doigts d’éventuelles grosseurs et contactez le vétérinaire même si ces tumeurs sont souvent bénignes.

Équivalences en années humaines :

Équivalences

Articles liés

Ça y est, vous avez enfin franchi le pas ! Vous avez enfin adopté le toutou de vos rêves et vous...

En France, il existe deux catégories de chiens dits « dangereux » La première catégorie est appelée...

Vous avez élu Biddy ! Biddy le hérisson globe trotter est devenu une star des réseaux sociaux en...

Leave a Reply

Powered by themekiller.com anime4online.com animextoon.com